Match France-Angleterre

Publié le par Kamila

Keskecé ?
Un échange épistolaire avec l'ami d'une amie, lui travaillant en Angleterre la semaine, elle étant enceinte à l'époque et gardienne de leur pied-à-terre en France. (son message en blanc, mes réponses en bleu)




Hello,

 

Hi ! (ça paraît con en français, mais c'est bien comme ça que vous dites, vous, les poudings ?)

Merci pour cette pensée outre-manche !

Ton mail a généré 4 réactions simultanées :

 

Voilà : j'estoie langoureusement répandu sur un divan du lounge du navire m'emportant vers l'Albion, lisant d'un air de glauque myope à peine réveillé ze journal "le monde" quand soudain une annonce d'emploi m'interpella (notez l'effet de célérité du passé simple).

 1/ Mais keskidit ? C'est la couvade du cerveau ou quoi ? Ce mec, il doit être si content d'être papa, que sa tête a pris 6kg comme sa femme !

 

Ta ville recrute un "responsable cellule communication" ; j'en passe et des meilleures sur l'annonce mais il s'agit d'avoir une "plume", "des qualités rédactionnelles éprouvées", "savoir développer des outils de communication et une stratégie rédactionnelle", etc, etc.

 2/ Je vais tenter de voir l'annonce en question, sachant que la communication, c'est pas ma spécialité. J'y dis ou pas ?

Si j'y dis, il va faire une gueule d'huître. (ha bah d'accord, je voulais te filer un coup de main, c'est bon quoi, t'as ka te démerder).

Si j'y dis pas, il va gentiment continuer à m'envoyer des tas d'annonces alambiquées, croyant que les français ont la capacité d'être aussi souples professionnellement que les anglais (Fred, bon, écoute, chef de projet informatique bilingue, c'est vrai, je peux être chef, ça c'est facile... mais informatique, je connais powerpoint et je surfe sur e-bay, tu crois que ça va suffire ? Et bilingue en quoi ? Remarque, ma fille de 2 ans, je suis la seule à la comprendre quand elle dit "peint pépépé" (du pain s'il te plaît ma maman d'amour) ou "Hoooo, nou bé !" (maman, mon nounours est tombé, je sais qu'on est en voiture et que tu conduis à 160km/h sur l'autoroute, mais ça t'ennuirait pas de lâcher le volant pour me le ramasser, avant que je pique une gueulante de première ?)

3/ Je vais en faire mon e-coach. S'il trouve un poste de directeur d'études marketing chez l'annonceur, payé 3 millions $, je lui file une commission de 10%... heu non, 5%... hé quoi, avec 1% il peut s'acheter une BMW et 5 ans de couches Pampers, bon ça ira bien...

 

"Nom d'un petit bonhomme" me suis-je exclamé tout de go, remettant mon foulard imitation Burberry dans le col de ma fausse Lacoste rose (achetée au marché de Wazhemme mais que je déclare négociée en Turquie, -'ach'ment plus "in") : "voilà une annonce qui correspondrait pile-poil à la densité intellectuelle de la meilleure amie de mon amie".

4/ C'est sympa cette phrase "densité intellectuelle". Faut-il que je lui dise, qu'entre :

- mes contacts ahurissants avec le Pôle Emploi

- mes crises de nerfs devant les rhino-pharyngites asthmatiques à répercussion gastro-entérite de mes enfants

- mon équilibre acrobatique entre lessives-vaisselle-carreaux-sols-courses

- mon moral miné par les jours de boulot gratuits que mon patron m'a outrageusement imposé en échange de ma prime de licenciement (si si)

- mon hystérie quotidienne à me lamenter que je ne peux plus me raser les jambes et les aisselles, parce qu'il faut que j'assume les 4 points précédents (ouais, et quand je fais un streap-tease pour mon mec, je garde bien les bras collés au corps et je laisse mon pantalon tirbouchonné sur mes jambes, et quand j'ondule langoureusement, ça fait danse du concombre... Erotique non ?)

... ben j'ai la densité d'une méduse échouée sur une côte bretonne mazoutée, ou celle du gratin épinards-chèvre de chez Picard que j'ai réchauffé ce soir et que j'ai refilé au chien au bout de 3 bouchées.

 

Voilà. Sinon entre autres nouvelles je viens de changer mes plaques d'immatriculation (c'est comme un viol géographico-administratif) et j'ai décidé de monter une boite de nuit pour mal-entendants. 

Alors comme ça, tu viens de changer de plaques d'immatriculation ? (genre attention polie)

Alors comme ça, t'es toujours en vadrouille à 900 bornes de chez toi alors que ta femme peut perdre ses eaux d'un instant à l'autre ? (genre culpabilisation)

Alors comme ça, vous allez l'appeler Oscar ? (genre pression sociale... c'est vrai ça, c'est pas un peu bizarre Oscar ? Pourquoi pas Palme d'Or ? ou Ours d'argent ? Croc Blanc ? Batavia verte ?) (je le vois déjà, pauvre pitchoune, avec ses copains à la récré : "hé, Oscar, poil aux panards ! Oscar est un pleurnichard !) (ha bon ? Tu a-do-res Oscar ? Non mais attends, je suis sûre qu'il y a des Oscar qui s'en sont sortis dans la vie hein...)

Alors comme ça, tu portes des chemisettes roses avec une écharpe à carreaux beiges ? (oui, mais ça, on est bien d'accord, c'est en allant VERS l'Angleterre. Mais au retour, tu portes quoi de bien ?)

 

Une génuflexion respectueuse à ton endroit.

L'ami (petit) de ta meilleure amie.

Merci ! Et si tu vois d'autres annonces pendant tes pauses vomi sur les ferries, je suis preneuse !

Bonnes séances de cinéma dans les 4 prochains mois, bon dodo, bonnes séances de préparation à l'accouchement, bonnes réflexions autour des "1001 prénoms du monde" !

Biz !

Milka Meuh

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article